Comme tous les médicaments anti-inflammatoires, ces médicaments n’interviennent pas forcément sur l’évolution de l’arthrose du genou. En effet, ils agissent sur les symptômes. Vu leurs différents effets indésirables, il y a toujours une solution en particulier quand l’acétaminophène à dose maximale (4g/jour) qui ne participe absolument pas à soulager les douleurs. Parmi cette sélection, on peut compter :

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens,
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens inhibiteurs sélectifs,
  • Anti-inflammatoires topiques,
    • Injections de corticostéroïdes,
  • Injections d’acide hyaluronique.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre site http://genou-arthrose.fr

Les médicaments analgésiques restent toujours les meilleurs

Acétaminophène est l’antidouleur recommandé en premier lieu en cas d’arthrose de genou, dans la plupart des cas. C’est un médicament très recommandé par les médecins et qui assez efficace, particulièrement quand l’arthrose est légère.

Comme il est très important de bien suivre le dosage recommandé par son médecin, car les fortes doses exagérées peuvent sans doute créer des dommages dans le foie.

Il existe également des analgésiques à base de fortes doses qui peuvent être prescrits dans son ordonnance si les douleurs ne sont pas soulagées par les autres antidouleurs tels que l’acétaminophène ou par les autres médicaments anti-inflammatoires. Certains médecins prescrivent une combinaison d’acétaminophène et de codéine.

Continuez a surfer !